Publicité
Publicité

Ce fut un remaniement de longue haleine qui aura tenu en alerte tous les journalistes et observateurs politiques français durant 15 jours. Ce remaniement tant attendu est enfin arrivé. Emmanuel Macron [VIDEO] et Edouard Philippe [VIDEO] ont assumé d'avoir pris leur temps pour choisir les nouveaux membres de ce gouvernement axant leur argumentaire sur la volonté d'être "professionnels" pour repartir du bon pied après un été chaotique pour le couple exécutif. Après deux semaines d'intérims, c'est Christophe Castaner qui remplace Edouard Philippe au ministère de l'Intérieur. D'autres ministres ont aussi vu leurs remplaçants arriver comme Stéphane Travert ou encore Françoise Nyssen

Christophe Castaner remplace Gérard Collomb à l'Intérieur

Le remplaçant d'Edouard Philippe qui assurait l'intérim place Beauveau depuis le départ de Gérard Collomb vers sa ville de Lyon, participant entre-autre à la réunion des ministres de l'Intérieur européens, est donc Christophe Castaner.

Le nom du désormais ancien secrétaire d'Etat en charge de Relations avec le Parlement circulait dans les couloirs depuis un petit moment.

Celui-ci aurait menacé de quitter le gouvernement s'il n'obtenait pas ce poste d'après le journal Libération. Cependant, le nouveau ministre de l'Intérieur avait totalement démenti cette annonce du journal en déclarant sur Twitter que tout ceci n'était que des "affabulations".

Advertisement

Dans tous les cas, ce dernier semble avoir eu ce qu'il désirait et est désormais ministre de l'Intérieur

Deux autres départs au gouvernement

Alors que la nomination du remplacement de Gérard Collomb était la plus attendue, ce remaniement ministériel était aussi l'occasion pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe du faire du ménage dans leurs rangs en remerciant d'autres ministres. C'est le cas de Stéphane Travers, ancien ministre de l'Agriculture, remplacé par Didier Guillaume et de Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, déjà annoncée sur la sellette, remplacée par Franck Riester.

Mais ces départs ne sont pas les seuls changements que comporte ce remaniement ministériel. En effet, Jacqueline Gourault hérite elle d'un nouveau grand ministère intitulé "Ministère des Territoires". Enfin, Marc Fresneau, chef de file des députés du Modem remplace Christophe Castaner désormais ministre à son poste de secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement.

Advertisement