Après les tags antisémites, l'augmentation des actes contre les juifs ou encore l'agression verbale du philosophe Alain Finkielkraut, plusieurs hommes et femmes politiques ont décidé de réagir. A l'appel d'Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, une marche contre l'antisémitisme a été organisée. Elle se déroulera mardi 19 février dans la soirée, place de la République à Paris située entre les 3ème, 10ème et 11ème arrondissements.

Publicité
Publicité

Plusieurs personnalités politiques ont déclaré qu'elles n'avaient pas été invitées, comme Jean-Luc Mélenchon ou encore Marine Le Pen. Mais une autre personne a déclinée l'invitation : le président de la République, Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron ne viendra pas à la marche contre l'antisémitisme

Emmanuel Macron a décliné l'invitation faite par le Premier secrétaire du parti socialiste Olivier Faure.

Publicité

"Je souhaite que le président de la République soit présent pour manifester, pour incarner la République et dire que la République condamne fermement, définitivement, de manière absolue, toute forme de haine et notamment l'antisémitisme" avait-il déclaré sur la radio RTL.

L'entourage du Président a fait savoir qu'il préférait s'exprimer sur ce sujet. Et le moment qu'il a choisi pour le faire est plus qu'opportun.

En effet, Emmanuel Macron a décidé de s'exprimer lors d'un discours qu'il fera au dîner de CRIF (Conseil représentatif des institutions juives). Ce dîner organisé tous les ans et où le président de la République est toujours invité, est un moment important de la communauté juive et Emmanuel Macron a décidé de réserver sa parole présidentiel à ce dîner.

Deux anciens présidents présents à la marche contre l'antisémitisme

Malgré l’absence remarquée du président de la République française Emmanuel Macron, plusieurs membres du gouvernement ont déclaré qu'ils seraient présents à la place de la République.

De plus, le chef du gouvernement Edouard Philippe a aussi déclaré qu'il se rendrait à cette marche contre l'antisémitisme.

Deux autres personnalités ont aussi annoncé qu'elles viendraient et non des moindres. En effet, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont confirmé leur présence à la marche organisée mardi 19 février. En plus de toutes ces personnalités, plus de 14 partis politiques ont déclarés qu'ils participeraient à cette mobilisation afin de dénoncer l'augmentation des aces antisémites.

Publicité

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite