Votre ado n’a qu’un mot à la bouche depuis 1 mois : "je veux un portable pour Noël, tout le monde en a un pas moi !". Il vous a attendri en vous transformant en chat sur Snapchat et a réalisé les plus beaux clichés et portraits de famille en ajoutant des filtres qui vous ont rajeuni de 10 ans et vous avez craqué. Votre opérateur a levé le tabou du prix et l’objet tant convoité est emballé, caché, prêt à garnir le pied du sapin et plouf : Les téléphones portables interdits dans les écoles et collèges à la rentrée 2018. Le téléphone portable était déjà interdit en salles de classe. L’interdiction se durcit, elle va porter sur l’école. [VIDEO]

Nos têtes blondes sont-elles moins attentives ?

Parfois dès le CM1 pour rassurer les parents, 8 enfants sur 10 possèdent un #Smartphone au collège.

Outre la fameuse sonnerie que seuls les moins de 16 ans peuvent entendre, l’envoi de SMS perturbe les cours. Le professeur doit pouvoir disposer de moyens pour rétablir un climat propice à l’enseignement. L’élève est moins attentif en cours, enseignants et assistantes d'éducation font le constat que les élèves privilégient les moments de pause à user de leur portable plutôt qu'à échanger entre eux. Et le pompon ce sont les dérives telles que photos ou vidéos prises au sein de l'établissement au risque de se trouver sur les réseaux sociaux.

Un argument rarement mis en avant pose aussi la question de la mise à l'écart des quelques enfants qui n'ont pas de smartphones. Et le danger des ondes sur leur santé alors ?

Mais comment ? Après tout, les outils numériques contribuent à la formation des élèves

Les professeurs n’ont pas le droit de fouiller les élèves alors comment mettre l’interdiction en place ? Des détecteurs de téléphones ou tout simplement le retour du bon vieux casier comme lieu de dépôt du smartphone.

! A supposer que l’établissement en ait un nombre suffisant, ce qui est loin d’en être le cas.Un casse-tête que tentent de résoudre les CPE quant à l'organisation de la vie scolaire.

C’est dire au revoir aux applications qui permettent à l'élève de synthétiser ce qu'il a fait pendant l'heure de cours, de traduire les langues étrangères choisies. Si si, certains enseignants enjoignent les enfants scolarisés à les utiliser. Pourquoi ne pas priver les adolescents d'un apprentissage sur l'utilisation raisonnée d'Internet et des réseaux sociaux ? C'est le candidat Macron qui nous avait promis d'interdire le téléphone portable dans les classes mais aussi dans l'enceinte des écoles et des collèges.

#collége #Education