Mardi, le froid a atteint un nouveau pic de températures minimales pour l'ensemble de la France. Le jour le plus froid de l'hiver a été fatal à une personne, une nonagénaire, retrouvée morte de froid devant une maison de retraite de l'Ain, où elle résidait. Cela porte à quatre le nombre de morts depuis le début de la perturbation qui touche l'Hexagone. Une perturbation [VIDEO] renommée « Moscou-Paris », puisque cet épisode météorologique vient tout droit de Russie. Sur l'ensemble de l'Europe, une vingtaine de morts est à déplorer en raison du froid. En France, le plan « Grand Froid » est d'ailleurs toujours en vigueur.

Des élus d’Île-de-France dorment dans la rue pour sensibiliser

Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, a même appelé les Français à un acte civique, celui de signaler toute personne isolée dans la rue, victime du froid.

La question des sans-abris et de leur prise en charge revient d'ailleurs actuellement au centre du débat. Des élus d’Île-de-France ont d'ailleurs décidé de se rassembler pour dormir dans le froid, dans la nuit de mardi à mercredi, afin de sensibiliser autour du sort des sans-abris. Quant au plan « Grand Froid [VIDEO] », il devrait continuer de rester actif dans les jours à venir.