Les deux premières journées de grève perlée ont été mal vécues par les clients de la SNCF, bien obligés de s'adapter face aux revendications des cheminots, qui comptent réclamer le retrait du plan ferroviaire du gouvernement en poursuivant le mouvement de contestation au moins jusqu'au 28 juin prochain. Mercredi, 29,7% des cheminots étaient en grève, contre 33,9% la veille, mardi. La proportion fut évidemment beaucoup plus importante chez les conducteurs (77 et 76% respectivement), puisque seuls 100 TGV circulaient mercredi. Alors, en ce jeudi 5 avril, on peut se murmurer que oui, le plus dur est passé, et que l'on tend vers un retour à la normale.

Pourtant, le trafic sera légèrement perturbé aujourd'hui, avec des usagers moins bien lotis que d'autres. Pour vous aider à y voir plus clair, faisons un point complet sur la situation.

Des perturbations qui varient d'un type de train à l'autre

Le préavis de grève prend fin à 8h du matin ce jeudi 5 avril. Mais la transition devrait occasionner quelques perturbations, surtout durant la matinée.

Pour cette journée, la SNCF indique que le trafic TGV sera quasi-normal sur les axes Nord et Sud Est, et normal sur les axes Est, Atlantique et Sud Est. Ce sont en fait les voyageurs ayant réservé un billet OUIGO qui seront davantage embêtés, puisque seuls 2 trains sur 5 seront sur les rails. Une situation pesante alors qu'aucun OUIGO n'a circulé ces dernières 48 heures.

On note une amélioration du côté des TER, avec 3 trains sur 4 au niveau régional. Même chiffre pour le trafic transilien. En Île-de-France, 3 trains sur 4 sont en service. Le RER C est le plus touché, avec seulement 3 trajets sur 5 assurés.

Le trafic intercités souffrira encore, avec 3 trains sur 5 en moyenne sur le réseau en journée, et 2 trains sur 3 la nuit.

Aucun train ne circulera sur les lignes Caen-Le Mans-Tours, Clermont-Béziers et Bordeaux-Clermont.

Le trafic international paraît être celui qui s'en sort le mieux aujourd'hui avec une situation quasi-normale sur l'Eurostar, et un service plein sur le Thalys et le Lyria.

Un dispositif allégé en gare

La situation étant bien moins critique qu'en première partie de semaine, les gilets rouges seront moins nombreux ce jeudi dans les différentes gares SNCF de France.

500 agents volontaires sont tout de même mobilisés sur le territoire. Ils étaient 1 500 mardi, et plus de 2 000 mercredi.

Les prochaines journées de grève sont prévues pour le dimanche 8 et le lundi 9 avril, début des vacances scolaires de la zone A.

Ne manquez pas notre page Facebook!