Depuis le début de la grève à la SNCF, les solutions alternatives ont le vent en poupe. VTC, bus et covoiturage, tous fonctionnement extrêmement bien depuis le début de la mobilisation. Du côté de Blablacar notamment, leader français du covoiturage, les chiffres sont en hausse... et cela devrait continuer, puisque la SNCF, via sa filiale Ouibus, a décidé de collaborer avec le spécialiste du covoiturage. BlaBlaCar et Ouibus vont ainsi partagé des solutions de transports durant les jours de grève, afin de permettre aux usagers de trouver plus facilement et rapidement des alternatives si l'un de leur train venait à être annulé.

Le covoiturage entre dans les mœurs

Une collaboration qui témoigne de la volonté de la SNCF de tout faire pour limiter au maximum l'impact de la mobilisation des grévistes. Une mobilisation qui a démarré début avril et qui rencontre désormais un ralentissement important, avec seulement 28 % de grévistes, selon la direction de la SNCF. Cette grève confirme également que le covoiturage est désormais devenu bien plus qu'une solution de secours pour de nombreux français. BlaBlaCar et ses concurrents sont devenus un vrai mode de transport très apprécié des usagers. Une alternative qui fonctionne.

Ne manquez pas notre page Facebook!