Ce jeudi, le journal Le Point publie une longue interview exclusive de Laeticia Hallyday, accordée quatre mois après le décès de son mari. Outre la bataille judiciaire qui l'oppose à David et Laura, les premiers enfants de Johnny, la veuve du rockeur raconte plusieurs faits qui l'ont particulièrement marquée durant les 21 années passées à ses côtés.

Elle revient tout d'abord sur leur proximité avec Brigitte et Emmanuel Macron, rencontrés lors de l'anniversaire de Line Renaud alors que Johnny Hallyday ignorait encore sa maladie.

Lorsque son cancer s'est déclaré, le couple Macron a régulièrement pris des nouvelles de son état de santé, et une profonde amitié s'est créée entre l'épouse du président de la République et celle de l'Idole des Jeunes.

laeticia raconte également que le rapport que Johnny Hallyday avait avec la mort était autrefois particulier. Elle se remémore ses tentatives de suicide et les soirées morbides que le rockeur avait l'habitude de vivre avec ses amis avant de la rencontrer : "Il prenait un flingue, il mettait une balle dans le barillet et il tirait. La roulette russe".

Mais lorsqu'il a su qu'il était atteint d'un cancer, c'est uniquement son goût pour la vie, qu'il avait retrouvé auprès de Laeticia, qui avait de l'importance : "Il ne voulait plus mourir". On apprend également que le Taulier a tenu à prendre du plaisir jusqu'à son dernier souffle, en commandant une langoustine, l'un de ses plats préférés cuisiné par le chef étoilé Jean-François Piège, pour ce qui allait être son dernier dîner.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite