Après avoir demandé aux Zadistes de Notre-Dame-des-Landes de leur proposer des projets à vocation agricole pour pouvoir continuer à occuper la zone sensible qui devait accueillir le nouveau grand aéroport de Loire-Atlantique, le ministère de l'Agriculture a annoncé lundi avoir d'ores et déjà retenu quinze dossiers. "Une réelle avancée pour le retour à l'Etat de droit", selon les propos du ministre Stéphane Travert.

Ce dernier rappelle cependant que les occupants du site n'ayant transmis aucun projet concret "n'ont rien à [y] faire et devront partir". D'où l'organisation d'une nouvelle vague d'expulsions tôt ce jeudi matin par le ministère de l'Intérieur.

Au total, 39 projets ont été déposés, mais tous n'ont pas encore été examinés par le comité spécial de pilotage qui doit à nouveau se réunir prochainement à la préfecture de Nantes, même si aucune date n'a officiellement été arrêtée.

En effet, certaines demandes ont été jugées incomplètes, et d'autres sont entravées par des conflits avec d'autres exploitants agricoles voisins. "Nous avons encore besoin de temps", a ajouté Stéphane Travert lors d'une déclaration commune aux côtés de la préfète de région Nicole Klein.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite