Les forces de l'ordre sont-elles dépassées en France ? Le malaise est-il profond ? Dresser l'état des lieux de l'état de ces forces de l'ordre, c'est justement l'objet d'un rapport rendu par deux sénateurs mardi 3 juillet. Selon le constat dressé par les deux élus, le malaise est ainsi extrêmement profond pour des policiers et des gendarmes, certains confrontés à un essoufflement de leur volonté et de leur motivation dans les missions qui leur sont confiées, d'autres faisant face à des conditions de travail particulièrement difficiles et éprouvantes.

Les horaires, en hausse, sont également une cause importante de ce mal-être.

Un constat mais quelles solutions ?

D'autant que les forces de l'ordre doivent faire face à une délinquance en hausse, selon ce rapport. C'est bien simple : ces forces de l'ordre n'ont jamais été autant sollicités que depuis ces dernières années. Policiers et gendarmes sont notamment sur le pont depuis l'apparition de la menace terroriste en France, mais aussi lors de grands événements, comme c'est le cas chaque été avec le Tour de France par exemple.

Le calendrier est ainsi infernal et ne leur permet pas de souffler. La publication de ce rapport doit justement permettre de trouver des solutions à ce profond mal-être.

Ne manquez pas notre page Facebook!