Ce dimanche, Simone Veil est donc la cinquième femme à entrer au Panthéon. Voir ses restes reposer dans ce monument est sans doute le plus grand honneur qui puisse être fait à un citoyen français. Avant la femme politique, rescapée de l'Holocauste, seulement quatre femmes avaient donc fait leur entrée dans ce monument. En 2015, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Germaine Tillion, deux anciennes résistantes, avaient ainsi fait partie de la « promotion ». En 1995, plus de soixante ans après son décès, Marie Curie était elle aussi entrée au Panthéon, en compagnie de son mari, Pierre Curie.

Publicité
Publicité

Marie Curie, soixante ans après sa mort

Une juste reconnaissance pour la physicienne française, Prix Nobel de Physique, et qui demeure l'une des françaises les plus connues à l'internationale en raison de ses travaux. Un siècle plus tôt, Sophie Berthelot avait été la première femme à faire son entrée au Panthéon. Mais son « mérite » est beaucoup plus réduit, puisqu'elle a simplement reçu cet honneur en qualité d'épouse du chimiste Marcellin Berthelot.

Quatre femmes au Panthéon avant Simone Veil
Quatre femmes au Panthéon avant Simone Veil

Sur cinq femmes, trois ont donc fait leur entrée ces trois dernières années. La cause féminine est donc sur la bonne voie avec cette cinquième entrée, celle de Simone Veil.

Lire la suite et regardez la vidéo