Le drame aurait-il pu être évité ? Le guide savait-il les risques qu'il encourait ainsi que les 12 personnes qui l'accompagnait ? Avait-il bien regardé le bulletin météorologique avant de partir ? Toute la lumière devra désormais être faite durant l'enquête afin de déterminer les circonstances de la mort de 5 personnes dont une fillette de 7 ans lors d'un canyoning en Corse-du-Sud. Mercredi, un groupe de 13 personnes dont le guide prenait en effet le chemin conduisant au canyon de la Zoicu et a entamé la descente de ce dernier, c'était sans compter les pluies torrentielles qui sévissent actuellement dans la région.

Accident de canyoning : les premiers éléments de l'enquête

Selon le magistrat en charge de l'enquête, le groupe aurait été submergé par une vague de trois mètres provoquée par les pluies importantes qui sont tombées sur la commune. Le groupe de départ était composé de 12 personnes plus le guide mais au fur et à mesure de l'avancement dans le canyon, plusieurs personnes ont renoncé au vu de la difficulté. 7 personnes continuent cependant la descente jusqu'à un échappatoire. Selon le magistrat : " [Le groupe] va ensuite entamer une descente en rappel au moment où une vague va les surprendre".

Lorsqu'elle s'aperçoit de la situation, la guide du groupe qui avait rebroussé chemin décide d'envoyer une corde aux personnes en difficultés permettant de sauver un père et son de fils qui ont respectivement 40 et 16 ans.

Malheureusement, malgré cette corde, le reste du groupe va peu à peu se faire emporter par les remous provoqués par la vague. Dans les personnes ayant refusé de continuer figure la mère de la fillette qui s'est fait emporter. Elle n'était pas en état d'être entendu par les enquêteurs hier.

Corse-du-Sud : le canyon du Zoicu, un site très sportif

Le canyon du Zoicu est connu pour être un canyon sportif et utilisé à de nombreuses reprises pour les activités en eaux vives comme le rafting ou le canyoning. Ce canyon situé à 1000 mètres d'altitude est traversé par le ruisseau le Zoicu qui donne son nom au canyon.

C'est ce ruisseau que les pluies diluviennes couplées avec un orage localisé ont remplit subitement provoquant ainsi la vague meurtrière.

Selon l'AFP, avec 5 morts, cet accident de canyoning est le plus meurtrier depuis 1990, année où 4 personnes ont périt dans le cirque de Salazie sur l'île de la Réunion. L'accident le plus tragique restera cependant celui d'Interlaken en Suisse où 21 personnes sont décédées en 1999. Jacqueline Gourault, en charge des affaires corses dans le gouvernement a rendu hommage aux victimes sur Twitter, tout comme les présidents des assemblées corses.

Ne manquez pas notre page Facebook!