Chaque année, le Service du renseignement territorial de la Direction centrale de la sécurité publique transmet au ministère de l'Intérieur un bilan statistique synthétisant le nombre d'actes dits racistes, antisémites, antimusulmans et antichrétiens en France. Pour l'année 2017, le chiffre total baisse de 16% par rapport à l'année 2016.

Les menaces connaissent notamment une baisse importante, jusqu'à - 58,5 % pour celles à caractère antimusulman.

Mais cette inversion de courbe est atténuée par une augmentation des actions dites "violentes", comme l'attaque dont ont été victimes sept jeunes âgés de 18 à 25 ans à Beaune dans la nuit du 29 au 30 Juillet dernier.

Quant au nombre d'atteintes aux lieux de culte, il s'oriente pour la première fois à la baisse depuis 2008 (- 7,5 % et 978 faits recensés), Ici, les attaques contre les sites chrétiens représentent 90% du chiffre total, cela dû proportionnellement au nombre très important d'églises et de cimetières chrétiens à travers le territoire, comparé au nombre de mosquées et de synagogues.

Dans le détail, les atteintes aux sites musulmans ont baissé de 15% en 2017, mais les attaques envers les sites juifs ont augmenté de 22%.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite