Entre les mises à jour quotidiennes sur l’avancée du virus et l’expansion de ce dernier aux quatre coins du globe, les individus inquiets sont légion. Une agitation visible sur Internet notamment, où, d’après Google Trends, le terme “Coronavirus update” a connu un pic de 1 100% sur les sept derniers jours, dans le monde entier.

Parmi les sujets et requêtes associés, le spectre est plutôt large. Alors que les recherches les plus classiques s’orientent sur des questions légitimes telles que “les symptômes du Coronavirus” ou “la façon dont se propage le Coronavirus”, certains internautes suspicieux préfèrent se renseigner sur la notion de “guerre biologique”ou sur la responsabilité de la chauve-souris dans cette histoire (une rumeur basée sur la popularité de la soupe à la chauve-souris dans la région où est apparu le virus, est relayée sur plusieurs sites et réseaux sociaux).

Débattable, certes, mais jusque-là rien de bien étonnant.

Pourtant, en creusant davantage, on finit par tomber sur des requêtes un tantinet plus surprenantes de la part des internautes, à savoir la question d’un lien possible entre le Coronavirus… et la bière Corona.

Pic de recherche en Finlande, Autriche et Nouvelle-Zélande

Vous avez bien lu. Le 27 janvier, le média Boing Boing a relayé des résultats Google Trends à l’échelle mondiale mettant en lumière un pic de recherche conséquent de l’expression “bière Corona virus” sur le moteur de recherche ces derniers jours.

Ainsi, grâce à un cartographie elle aussi issue de Google Trends, on peut voir que les recherches interrogeant le lien entre le virus et la boisson ont sévi ces derniers jours en Amérique du Nord (à l’exception du Mexique, terre natale de la Corona), en Europe (avec une mention spéciale pour la Finlande et l’Autriche), ainsi qu’en Australie, Nouvelle-Zélande, Inde, Indonésie et au Japon.

Simple regain d’intérêt pour “La cerveza mas fina” ou confusion quant au nom qu’elle partage avec le virus ? La deuxième option semble malheureusement la plus probable.

Une histoire de couronne

Aussi déroutante que soit cette inquiétude, plusieurs médias ont préféré rassurer - non sans une certaine gêne - les quelques brebis égarées dans le tumulte de cette épidémie en affirmant que “Non, la bière Corona n’a rien à voir avec le Coronavirus”.

Si cette famille de virus partage son nom avec celui d’une bière mexicaine, c’est tout simplement parce que ces derniers possèdent une enveloppe en forme de couronne (vous l’aurez deviné : “corona” en espagnol, mais aussi en latin). Et lorsque vous regardez les bières injustement suspectées d’un peu plus près, elles ont en effet pour logo… une couronne.

Voilà la Corona innocentée pour de bon.

Ne manquez pas notre page Facebook!