Touché aux ischio-jambiers le 9 février dernier face à Saint-Etienne, le gardien marseillais a retrouvé les terrains en milieu de semaine face au Paris Saint-Germain [VIDEO]. Un match qui a confirmé que sa présence sera capitale pour la fin de saison de l'Olympique de Marseille.

Un leader de groupe indiscutable

Capitaine de l'OM pendant six saisons, Steve Mandanda a perdu ce statut depuis son retour sur la Canebière cet été. Mais qu'importe, il reste un leader naturel de cette équipe, humainement autant que sportivement. Respecté et écouté de tous du fait de son exemplarité et de sa longévité sous les couleurs phocéennes [VIDEO], le gardien numéro deux des Bleus aura la tache de mobiliser, galvaniser et guider les siens pour cette fin de saison.

Son calme olympien adoubé de son talent pourrait permettre à l'OM de confirmer son podium, voire aller chercher la deuxième place, et réussir en parallèle un beau parcours en Ligue Europa.

Le clasico de mercredi a une nouvelle fois montré qu'il semble porter l'OM dans les moments difficiles. En conséquence, Steve Mandanda s'affiche cette année encore comme la tête de gondole du navire marseillais, même si de nouveaux leaders se dégagent, à l'image d'Adil Rami ou de Luiz Gustavo.

Des performances toujours plus rassurantes, une doublure moins sereine

Si Steve Mandanda est si emblématique à Marseille et qu'il fait l'unanimité, c'est évidemment pour son attitude et son caractère mais surtout pour sa régularité dans les buts. Il n'est pas revenu totalement à son meilleur niveau cette saison mais "Il Fenomeno" totalise déjà 11 clean sheet en Ligue 1 sur ses 25 rencontres disputées et fait preuve de sérénité et de moteur pour toute l'équipe.

Sa performance face au PSG en Coupe où il fut le meilleur olympien du match (alors qu'il revenait tout juste de blessure), ne peut inspirer que du positif en vue de la fin de saison.

Pendant son absence, c'est le titulaire de la saison dernière Yohann Pelé qui a pris sa place dans les cages marseillaises. Globalement bon, il n'a pas affiché la même assurance que Mandanda, notamment avec son jeu au pied, même s'il a "fait le boulot". L'Albatros est donc en capacité de remplacer le portier titulaire de l'OM ponctuellement, comme il l'a déjà fait cette saison en coupes ou en Ligue Europa, mais il demeure une différence notable entre les deux gardiens marseillais.

Alors qu'il reste une dizaine de matchs en championnat et que l'OM est toujours en bonne posture pour aller décrocher son premier podium depuis cinq ans, les Olympiens auront besoin d'un Steve Mandanda exemplaire sur et en dehors des terrains pour valider une saison pour le moment aboutie. La Ligue Europa, avec l'aide de Yohann Pelé, pourrait être la cerise sur le gâteau.