Lors de la première étape du Tour 2018, l'échappée n'avait pas de grandes chances d'aller au bout, tant les sprinteurs entendaient s'expliquer entre eux à Fontenay-le-Comte. Mais les fuyards, en l'occurrence Kevin Ledanois, Jérôme Cousin et Yoann Offredo, un enjeu majeur subsistait : devenir le premier porteur du maillot à pois du Tour de France 2018 [VIDEO]. C'est le premier nommé, local de l'étape et membre de l'équipe Fortuneo-Samsic, qui a remporté le gros lot en passant en tête de l'unique difficulté de la journée, la Côte de Vix. Une jolie performance et une belle première journée pour la formation bretonne.

Ledanois, père et fils

Un rêve éveillé pour Kevin Ledanois, local de l'étape donc, mais qui est aussi suivi par son père, Yvon Ledanois, qui officie en tant que directeur sportif de la formation Fortuneo-Samsic.

Ce dimanche, le jeune tricolore de 25 ans s'élance donc de Mouilleron-Saint-Germain, pour le départ de la deuxième étape avec le maillot de meilleur grimpeur sur le dos. Une tunique qui a fait la légende de plusieurs coureurs français sur le Tour [VIDEO] et qui est reconnaissable entre toutes. Un jour de gloire pour Kevin Ledanois, qui pourrait perdre sa précieuse tunique dès cette deuxième étape.