Cette nuit a été une bonne nuit pour les joueurs français sur les parquets de la NBA. Trois d'entre eux qui ont joué ont remporté leur rencontre. Ainsi Rudy Gobert s'est imposé, avec le Jazz d'Utah, contre les Kings de Sacramento, Evan Fournier a fait partie de la précieuse victoire du Magic d'Orlando contre les Lakers de Los Angeles et Frank Ntilikina a connu une belle soirée collective avec les Knicks de New-York face aux Grizzlies de Memphis.

Gobert très important, Ntilikina et Fournier moins en vue

Rudy Gobert a su se réveiller au meilleur moment.

Publicité

Alors que le Jazz de l'Utah était au pied du mur avant de recevoir les Kings de Sacramento, le pivot français a sorti l'une de ses meilleures performances cette saison (18 points, 15 rebonds, 5 passes décisives, une interception et un contre). Il a donc été un soutien important pour épauler Ricky Rubio qui a été très efficace cette nuit (27 points). Il ne reste plus qu'au Français et à ses coéquipiers à enchaîner, à domicile contre Indiana, ce qui est une tâche compliquée pour eux depuis le début de saison.

Si Rudy Gobert s'est montré très en vue cette nuit, ce fut moins le cas pour Evan Fournier avec le Magic d'Orlando. Certes l'arrière français et son équipe sont repartis de Los Angeles avec une victoire sur les Lakers mais le tricolore est apparu en dessous de son niveau habituel. Il a eu beaucoup de mal au tir (seulement six points en 28 minutes de jeu). C'est son deuxième match de suite où il ne marque pas de tir à trois points, une première pour lui depuis le début de la saison 2018-2019. Tout comme Fournier, Frank Ntilikina s'est imposé avec les Knicks de New-York face aux Grizzlies de Memphis mais n'a pas été très brillant, enfin il n'a pas eu le temps de briller.

Publicité

Le meneur de jeu tricolore a connu son deuxième temps de jeu le plus limité depuis la reprise de la NBA (13 minutes et 6 minutes) alors qu'il démarrait la rencontre sur le banc. Il a fait cependant une partie plutôt honorable (7 points, 6 rebonds, 1 passe décisive).

Nicolas Batum perd contre les Hawks d'Atlanta

Tous les Français qui ont joué cette nuit ne sont pas sortis vainqueurs. C'est le cas pour Nicolas Batum. Bien que le Français ait sorti un gros match (14 points, 4 rebonds, 5 passes décisives), il n'a pas réussi à remporter la victoire avec les Hornets de Charlotte.

Il a été laissé sur le banc lors des six dernières minutes de la rencontre.

Son coéquipier, Tony Parker n'est lui jamais rentré en jeu. Blessé aux côtes, le meneur de jeu était pourtant bien sur le banc car son entraîneur, James Borrego, voulait qu'il soit présent pour conseiller ses coéquipiers. Elie Okobo est l'autre Français à ne pas être rentré en jeu cette nuit. Il a ainsi assisté à la défaite de son équipe, les Suns de Phoenix contre les Pistons de Detroit (118-107) depuis le banc. Un banc qu'il fréquente depuis six matchs de suite sans jamais en sortir.

Publicité