Les partis traditionnels de gouvernement, de droite comme de gauche, ont été balayés dès le premier tour de la #présidentielle le mois dernier. C'est un mouvement politique nouveau, la République en Marche, qui vise désormais la majorité aux élections législatives des 11 et 18 Juin prochains. Les Républicains et le parti Socialiste vont devoir tenter de sauver les meubles en se montrant indispensables à la formation d'une nouvelle majorité avec les députés d'#Emmanuel Macron.

Du côté du PS, il faut faire oublier le score catastrophique de #Benoît Hamon le 23 Avril dernier (6,3%), et conserver un maximum de circonscriptions, pendant que certains, à l'image de Manuel Valls, souhaitent quitter le navire pour rejoindre le parti du nouveau président de la République.

Publicité
Publicité

'Dès Demain', un "mouvement d'innovation"

Dans cette optique de reconquête, trois femmes de l'appareil actuel du PS ont décidé d'unir leurs forces : Anne Hidalgo, Martine Aubry et Christiane Taubira. Avec d'autres personnalités socialistes comme des proches de Benoit Hamon, des intellectuels, des militants écologistes et quelques artistes, elle ont créé "Dès Demain", un "mouvement d'innovation" à l'intérieur et au-delà du parti Socialiste, ouvert à "tous les humanistes qui croient encore en l'action", et s'appuyant sur l'expérience de ses membres issus de la société civile.

De son côté, Benoît Hamon souhaite créer un autre mouvement dépassant également le cadre des partis politiques traditionnels, et dont les propositions s'inscriront dans la continuité de son programme au premier tour de l'élection présidentielle.

Publicité