La coalition du CNRI s’est révélée sur la scène internationale comme une alternative viable au régime des mollahs. En raison de ses points forts, notamment sa persévérance dans un combat courageux mené depuis 40 ans malgré d’énormes pertes subies par la répression islamiste, sa capacité d’étendre ses réseaux de résistance à l’intérieur du pays et influer sur le mouvement social, et, enfin, son programme clair et attrayante pour l’instauration d’une république pluraliste, laïque et en phase avec les aspirations démocratiques et moderne du peuple iranien, le CNRI s’est imposé sur le terrain.

Le samedi 25 août, les associations iraniennes de 30 grandes villes d'Europe et d'Amérique du Nord ont organisé simultanément un événement commémoratifs ayant pour thème les racines du soulèvement et les perspectives d'avenir. » Elles ont mobilisé sur le soutien aux manifestations populaires en Iran contre la vie chère et la tyranie islamiste au pouvoir en Iran.

Iran: Effacer la mémoire

Les rassemblements ont été reliés les uns aux autres par des communications audiovisuelles en multiplex, incluant des échanges en direct avec les survivants du massacre de 1988 et les proches des victimes.

Depuis près de trente ans, les autorités iraniennes dissimulent de façon persistante le sort qui a été réservé aux victimes, et ne révèlent pas où se trouvent leurs corps. Il s'agit là de disparitions forcées, cette pratique constituant un crime au regard du droit international.

Amnesty International, lors de son dernier rapport, en avril 2018, a dénoncé les tentatives du régime pour supprimer les traces de fosses communes des victimes de ce terrible massacre.

Les perspectives de changement

Il s’agit là de l’un des pires crimes contre l’humanité du 20e siècle et pourtant les médias restent timides à ce sujet alors qu’ils devraient sensibiliser l'opinion publique sur ce crime resté impuni. Les victimes de 1988 se sont sacrifiées pour la liberté et la démocratie, et cet héritage a récemment commencé à porter ses fruits dans la rue iranienne. En effet, depuis le début de l'année, l'Iran est dans la tourmente et le peuple iranien est de plus en plus en colère.

D’ailleurs Il n’hésite plus à défier le régime. La perspective de changement n'a jamais été aussi proche.

Ce rassemblement simultané s'inscrit dans le cadre d'une campagne internationale visant à demander à l'ONU de commanditer une enquête sur ce massacre, afin de renvoyer ce dossier devant la Cour pénale internationale, et prendre des mesures pour juger les dirigeants du régime et les responsables de ce carnage.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite