Sur fond de tensions avec les élus corses, le déplacement d'#Emmanuel Macron sur l'île de Beauté fait partie des moments politiques forts de ce début d'année 2018. En quête de plus d'autonomie, les nationalistes corses ont fait part de leur exigences au président de la République mardi soir, ce dernier n'ayant visiblement pas répondu totalement aux attentes corses sur de nombreux sujets, dont l'amnistie des prisonniers, la place de la langue #Corse ou encore la mention de la Corse dans la Constitution. Cela a même poussé Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni à boycotter le déjeuner prévu par Emmanuel Macron [VIDEO] ce mercredi.

64% des sondés refusent également plus d'autonomie pour la Corse

Des tensions suffisantes pour voir la Corse [VIDEO] faire « sécession », à l'image de la Catalogne vis-à-vis de l'Espagne ? Nul ne le sait pour le moment, mais selon les informations d'un #Sondage Elabe pour BFMTV, 74% des Français sont opposés à l'indépendance de l'île de Beauté.

64% des sondés sont même contre le fait d'accorder plus d'autonomie à la Corse. Un sondage qui devrait accorder un peu plus de confiance à Emmanuel Macron, tenant d'une position ferme sur le dossier corse, quitte à froisser les élus de l'île.