Le président de la République française serait-il fatigué ? C'est en tout cas ce qu'affirment ses proches qui s’inquiètent de plus en plus de l'état de santé d'Emmanuel Macron. En effet, entre les déplacements, les réunions, le contexte international qui est parfois tendu, le Président aurait peu de temps pour lui, pour dormir, pour se poser et décompresser un peu du poids de la fonction présidentielle qui pose lourdement sur ses épaules. Après un an et demi à l'Elysée, le locataire du palais semble accuser durement le coup de la présidence française.

Publicité
Publicité

Emmanuel Macron : 'Il a pris cher' assurent ses proches

C'est dans un entretien accordé au journal Le Parisien que les proches du président de la République française se confient sur son état de santé. "Il maigrit à vue d’œil" affirme un des ministres français au journal. Un autre affirme, et cela est vrai au regard des prédécesseurs d'Emmanuel Macron que cela est "inhérent à la fonction présidentielle". Il semble désormais loin le temps où le nouveau Président, un des plus jeunes de la Cinquième République paraissait jeune, fringuant et tout le monde s’émerveillait de sa capacité à dormir peu. Aujourd'hui, le contre-coup semble arriver.

Emmanuel Macron "épuisé. Son état de santé inquiète ses proches.
Emmanuel Macron "épuisé. Son état de santé inquiète ses proches.

Il faut dire qu'en tout de même cinq cent trente-deux jours de présidence, le Président a effectué 170 déplacements en France et 66 à l'étranger. Entre crises et réunions, cela laisse peu de temps pour avoir un sommeil réparateur. Certains de ses proches s'étonnent même de le voir encore connecté à la messagerie cryptée Telegram alors qu'il est plus de trois heures du matin.

Une période de doute pour le Président

Ce contre-coup semble aussi aller avec une période de doute importante pour le Président.

Publicité

Un de ses proches affirme qu'il "doute de tout" et qu'à chaque fois qu'il essaye une nouvelle voie, "il se prend un mur". Il est vrai que sa cote de popularité baisse dangereusement. Même Edouard Philippe son fidèle Premier ministre est désormais plus populaire que lui.

Le rythme de travail risque cependant de ne pas baisser. Hier, lundi 22 octobre, le Président était dans l'Aude à la rencontre des sinistrés des inondations. Il s'envolera à la fin de semaine vers la Slovaquie puis la République Tchèque avant d'entamer une tournée d'une semaine dans l'Est de la France. La "machine à laver" élyséenne risque-t-elle d'avoir raison de la santé du Président ?

Ses proches affirment qu'il est en train de "se tuer à la tâche".

Lire la suite