L'Histoire est un long couloir dont l'issue semble toujours incertaine. Preuve en est, l'histoire incroyable du Sergent Claude Fournier qui a pris fin ce matin, après des années de recherche menées par un de ses descendants, son petit-fils exactement, Robert Allard. L'histoire est incroyable, car c'est une première mondiale. En effet, pour la première fois dans l’Histoire, un soldat de la Première guerre mondiale a été identifié grâce à son ADN. Retour sur cette histoire aussi belle que surprenante.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Le Sergent Fournier a retrouvé ses camarades

Le travail n'aura pas été simple et de longue haleine mais les efforts ont payé. Son petit-fils confiait ce matin au micro de RTL : "Quand on m'a annoncé qu'on avait retrouvé mon grand-père, j'étais un peu sceptique. On vous dit qu'on a peut-être retrouvé le corps de votre grand-père, c'est quand même une nouvelle qui arrive à brûle-pourpoint, ça perturbe".

L'histoire a commencé le 6 mai 2015. Plusieurs ossements ont été retrouvés. Parmi ces derniers, les travailleurs qui étaient là pour rénover le mémorial de Verdun, ont trouvé aussi une plaque métallique que portaient tous les soldats. Sur cette plaque est gravée : Claude Fournier 1900. Les informations sont vite recoupées et son nom est retrouvé sur le monument aux morts de Colombier-en-Brionnais où sa mort est datée du 4 août 1916.

C'est à partir de son matricule et de sa fiche militaire que les recherches ont commencées. Sa fiche indique en effet qu'il a été "tué à l'ennemi" et que ses camarades l'auraient probablement enterré à même le champ de bataille à la va-vite. Heureusement pour ses descendants, la mairie a aussi gardé son acte de naissance et son mariage est indiqué.

De son mariage est née une fille qui a eu à son tour trois enfants dont Robert Allard qui a accepté de faire des tests ADN. Une petite-nièce du soldat décédé a elle aussi donnée de sa personne pour que les ossements puissent être identifiés.

Une reconstitution faciale et des honneurs militaires pour le Sergent Fournier

Mais les recherches ne se sont pas arrêtées là.

En effet, les archéologues ont fait une reconstitution faciale à partir du crâne retrouvé. Cette reconstitution est semblable à une ancienne photo de famille où l'on peut voir Claude Fournier à 36 ans.Ce matin, en présence de la secrétaire d'état [VIDEO] auprès du ministre [VIDEO] des armées, Geneviève Darrieussecq et d'une importante délégation venue de sa ville natale, Claude Fournier a retrouvé ses frères d'armes tombés au champ d'honneur avec lui.