Un neveu de Sophie Pétronin, une française prise en otage au Mali fin 2016, a appelé Emmanuel Macron ' à ne pas laisser [ma] tante mourir là-bas ' et à rencontrer la famille du ' dernier otage français détenu dans le monde ' à l'Élysée. Pétronin, âgée de 75 ans, atteinte de cancer et de paludisme, ' est détenue dans le désert sans traitement depuis plus de 600 jours ', a déclaré son neveu, Arnaud Granouillac, à l'AFP. Granouillac a suggéré à la famille de faire plusieurs demandes d’accueil au palais présidentiel, sans succès.

Macron s'est exprimé en juillet

La famille a demandé à connaître le raisonnement, a-t-il déclaré, notant qu'il avait eu ' des contacts informels ' avec le ministère français des Affaires étrangères. En juillet dernier, Emmanuel Macron avait assuré que l'Etat français cherchait à localiser Sophie Pétroinin. Des critiques qui font le buzz et qui interviennent justement au moment où le chef de l'Etat fait son rentrée avec la perspective de plusieurs dossiers chauds.

Ces critiques vont-elle permettre de faire avancer ce dossier ? C'est tout l'enjeu des prochaines semaines, lors desquelles Emmanuel Macron pourrait décider, ou non, de répondre favorablement à la demande d'Arnaud Granouillac.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite