Après 94 années de vie sur terre, Charles Aznavour s'en est allé, ' au pays des merveilles ' comme il aimait à le chanter. A 94 ans, ce monstre de la chanson française s'est éteint chez lui le lundi 1er octobre. Arménien d'origine, c'est la France qui l'a accueilli. Après sa mort, la question d'un hommage national se pose désormais.

C'est François Hollande qui a lancé l'idée au micro de RTL. L'ancien président de la République française avait estimé, lundi, qu'un hommage national pourrait être ' souhaitable ' pour le chanteur. Cependant, François Hollande n'a pas manqué d'ajouter que cela dépendrait surtout de la volonté de la famille.

En effet, rien ne peut être fait sans son accord.

La famille dit non

Visiblement, la famille n'est pas en adéquation avec cette idée. Elle a fait savoir, selon cette même radio, RTL, qu'elle ne voudrait pas que s'organise un hommage national pour dire adieu au chanteur qui a tant de fois rythmé les soirées françaises. L'Elysée et les proches collaborateurs d'Emmanuel Macron continuent cependant de travailler avec la famille pour voir comment la France pourrait dire "au revoir" à Charles Aznavour.

Cela pourrait prendre la forme d'un discours du président de la République ou encore un jour de deuil national. C'est cette deuxième solution qu'à choisit l'Arménie, le pays natal du chanteur. Le jour de deuil se déroulera le jour de l'enterrement de Charles Aznavour, dont la date n'a pas encore été fixée.

Les hommages se succèdent

Faute d'hommage national, le chanteur en récolte de nombreux sur les réseaux sociaux. Tous les politiques, les parlementaires, les journalistes, les personnes du monde du spectacle y vont de leurs mots doux et touchants pour dire adieu à leur ami. Les Nations-Unies se sont elles aussi fendues d'un tweet rappelant que Charles Aznavour avait été un très grand ami de l'ONU.

Il avait été nommé en 1995 ambassadeur et délégué permanent de l'Arménie auprès de l'UNESCO.

Le procureur de la République de Tarasco a déclaré cet après-midi que l'autopsie du corps du chanteur a permis de savoir qu'il était décédé d'un œdème pulmonaire.

Le chanteur a été retrouvé mort dans sa baignoire. Cet œdème pulmonaire a déclenché ensuite une défaillance respiratoire entrain la mort de Charles Aznavour. Cette autopsie a aussi permis de savoir que Charles Aznavour n'est pas mort noyé dans sa baignoire.

Ne manquez pas notre page Facebook!