Publicité
Publicité

Jacquelyn Smith, 53 ans, est morte ce dimanche à Baltimore, dans le Maryland pour quelques dollars seulement. La quinquagénaire était à bord de sa voiture avec sa famille lorsqu'elle a remarqué une femme avec son bébé sur le bord de la route. Elle tenait une pancarte sur laquelle on pouvait lire : "S'il vous plaît, aidez-moi à nourrir mon bébé".

Touchée, la famille Smith s'est arrêtée à la hauteur de la jeune femme. Jacquelyn, qui était sur le siège passager, lui tend alors de l'argent par la fenêtre.

Jeremy Silbert, un policier du service de Baltimore, a déclaré : "C'était une bonne Samaritaine qui a vu une personne tenant une pancarte et qui semblait ne pas avoir de chance".

Advertisement

Malheureusement, l'histoire ne s'est pas arrêtée là. Un homme s'est alors approché de la voiture des Smith, prétextant qu'il voulait remercier la famille. En réalité, c'est le portefeuille de Jacquelyn que l'homme convoitait. Celle-ci ne s'est pas laissée faire et a lutté avant de se faire poignarder au torse [VIDEO]. L'homme et la jeune femme se sont alors enfuis en courant.

Morte pour avoir été gentille

Jacquelyn Smith a été transporté à l'hôpital où les médecins l'ont déclaré décédée. Le conseiller municipal de Baltimore, Robert Stokes a déclaré : "Quand vous voyez quelque chose comme ça arriver à un bon samaritain, ça fait réfléchir." La police recherche activement le couple. Il s'agirait d'un homme noir d'une trentaine d'années, mesurant 1,80 mètre et portant la barbe. Quant à la jeune femme, il s'agirait d'une femme noire âgée de 20 ans.

Advertisement

L'homme est le principal suspect, mais la police ne sait pas encore si lui et la jeune femme étaient de mèche. Quoi qu'il en soit, les autres membres de la famille Smith ont été interrogés par la police. "Les détectives ont parlé aux deux membres de la famille qui se trouvaient dans la voiture. Certes, nous pouvons tous imaginer à quel point, ils étaient affolés après avoir assisté à quelque chose comme ça. Pour le moment, nous espérons simplement que quelqu'un dans la communauté se manifestera", à déclaré Jeremy Silbert.

Stop à la violence gratuite

Cette histoire n'est pas sans rappeler le drame qui s'est produit cet été en Isère. Adrien, 26 ans, fêtait son anniversaire dans une boîte de nuit près de Grenoble. Lorsque le jeune homme quitte la discothèque au petit matin, l'un de ses amis est pris à partie par d'autres jeunes. Adrien, sans réfléchir intervient pour venir en aide à son ami et se fait poignarder par ses agresseurs.

"Adrien est mort pour rien", les parents inconsolables du jeune homme ne peuvent qu'admirer le courage de leur fils.

"Mon fils est un héros, il n'a écouté que son courage pour défendre son camarade et il est mort à sa place". Les parents ont adressé une lettre au président de la République [VIDEO] qui est restée sans réponse. "Notre lettre ne se veut pas seulement l'expression de l'incommensurable douleur de parents privés de leur fils, elle est également le cri de révolte de citoyens français frappés une nouvelle fois par une violence aveugle et endémique". Tout comme Jacquelyn, Adrien est mort pour avoir eu le tort de venir en aide à son prochain...