Note des éditeurs : Plusieurs articles de Francis Gruzelle, auteur de cet article, ont été supprimés de la plateforme Blasting News. Les propos, sujets et idées partagés ne respectaient pas la ligne éditoriale de Blasting News.

Zoom sur Christian Têtedoie, une incontournable figure de la gastromie, qui pousse les jeunes chefs de ses brigades à prendre leur envol, leur indépendance. Autant dire que Christian est l'icône des apprentis cuisiniers et des jeunes chefs.

Car ce grand chef lyonnais fait partie des quatre mousquetaires de la gastronomie (avec Pierre Orsi, Georges Blanc et le défunt Paul Bocuse) ayant contribué à la renommée de Lyon.

Magicien en cuisine, le chef Têtedoie a aussi la réputation d'un formateur hors paire, d'un grand professionnel soucieux de transmettre son savoir, sa créativité, ses tours de mains, ses nouvelles recettes.

Têtedoie a aidé de nombreux chefs à ouvrir leur restaurant

De nombreux grands restaurants lyonnais, à l'image de "la Bijouterie", "la Mutinerie", "le Flair", "Lyon's GastroPub", ont un point en commun : leurs chefs, comme tant d'autres dans l'hexagone, ont été brillamment formés dans la brigade du restaurant gastronomique de Christian Têtedoie, sur les hauteurs de Fourvière.

Beaucoup de seconds de Christian Têtedoie ont bénéficié d'une autre chance inespérée. Le grand chef est devenu leur parrain, les a aidé à s'installer, a cautionné les prêts bancaires de certains.

Car le brillant chef est un adepte de la transmission, de l'indépendance des jeunes chefs doués et créateurs.

L'association de Christian Têtedoie va ouvrir un CFA en 2020

Ce qui n'est pas courant dans la profession. Car le président des maîtres cuisiniers de France a créé une association pour aider les jeunes cuisiniers.

Christian Têtedoie emporte tout sur son passage. Sous son impulsion, le château de Lacroix-Laval à Marcy l'Etoile devrait être transformé devrait être transformé en centre de formation des apprentis (CFA) début 2021.

Le chef multi étoilé a convaincu les grands noms de l'hôtellerie, de la restauration, les élus, les pouvoirs publics, de le suivre et de l'épauler pour cette nouvelle initiative dans l'Ouest Lyonnais.

Avec lui, les futurs apprentis devraient côtoyer les étoiles, la perfection en cuisine, et décrocher, par la suite, une "parcelle de gloire".

Christian Têtedoie favorise les "jeunes pousses"

Unique en France, son association rassemble des collègues comme le chef Jérémy Galvan du restaurant éponyme étoilé par le guide Michelin, ou Leslie Moreau, directrice de l'hôtel et restaurant Lyon Métropole. Suivie de près par les autorités, le projet poursuit actuellement sa phase de levée de fonds, et entend répondre aux multiples besoins de la profession, avec des formateurs de très haut niveau.

Meilleur apprenti de France en 1979, second du chef Georges Blanc à Vonnas de 1985 à 1987, puis meilleur ouvrier de France en 1996, étoilé au Michelin en 2000, Christian Têtedoie vise l'excellence, les étoiles et la reconnaissance pour ses futurs apprentis.

Vaste et ambitieux programme !

Du restaurant de Paul Bocuse aux cuisines de l'Elysée

Fils de maraîchers, Christian cultive une partie des légumes utilisés en cuisine dans le jardin de son restaurant et il n'a pas eu besoin de lire réussir son potager du paresseux pour tous les jardiniers afin de réussir ses plantations.

Formé à ses débuts au restaurant de Paul Bocuse à Collonges, avant d'intégrer les cuisines de l'Elysée, où il était chargé de préparer les repas du Président de la République, il "cultive" aussi la mémoire de son "maître" et amis ami Paul Bocuse, autre génie de la cuisine française.

Ne manquez pas notre page Facebook!