L'élève s’est élevé au rang de maître. En s’imposant successivement contre Roger Federer en demie (7-5, 7-6) et Novak Djokovic en finale (6-4, 6-3), le jeune joueur de 21 ans a connu un week-end de folie à Londres. Sa performance est d'autant plus remarquable, puisqu'il a gagné ces deux matchs en deux sets. Tout simplement plus solide. Ce titre lui permet d'envisager de belles choses pour la suite, et notamment de pouvoir enfin confirmer son nouveau statut en Grand Chelem.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Confirmer en Grand Chelem, attention au contre-exemple Dimitrov

Pour Sasha Zverev, il y aura donc un avant et un après Masters Final édition 2018.

Certes, un Masters ne vaut pas un tournoi du Grand Chelem pour de nombreuses raisons (pas les mêmes règles, pas la même renommée, pas les mêmes exigences physiques et mentales), mais ce n’est pas non plus un Masters 1000. Parce qu'il y en a qu’un seul, qu’il clôture la saison et que, comme son nom l'indique, pour remporter le “Tournoi des Maîtres” il faut affronter le Top 8 des meilleurs joueurs sur l'année. Le Masters ne caractérise donc pas la même chose qu’un tournoi du Grand Chelem, mais il peut toutefois servir de formidable tremplin en attendant un trophée majeur sur le circuit.

Il faudra alors confirmer en Grand Chelem. Car pour l'instant le bilan est maigre pour l’Allemand avec un petit quart de final à Roland-Garros comme meilleur parcours, pour un huitième et deux seizièmes sur les autres tournois.

Il faudra aussi se méfier du retour à la réalité et d’un certain relâchement. À titre d'exemple, il y a tout juste un an, Grigor Dimitrov remportait l’édition 2017 du tournoi et semblait enfin s’affirmer, à 26 ans, comme le joueur talentueux capable de bousculer la hiérarchie. Résultat, le Bulgare a connu une année 2018 difficile et remplie de contre-performances, tombant de la 3e à la 19e place au classement ATP.

Alors certes, on se doit s’attendre à mieux en Grand Chelem d’un joueur accroché au Top 5 depuis près d’un an et demie. Mais on oublie aussi que Zverev n’a que 21 ans et a été rapidement propulsé dans le gotha du Tennis mondial. Sur les deux dernières années, il aura gagné trois Masters 1000 et un Masters Final, ce qui est remarquable au vu de son âge. Et sa progression aura pris un sacré coup d'accélérateur ce week-end, en réussissant l’exploit de gagner coup sur coup contre les deux géants “Roger” et “Nole”, eux qui comptabilisent ensemble onze titres sur le tournoi Londonien.

Djokovic termine l'année nº1 mondial, Zverev finit 4e et talonne Federer

Ce coup d'accélérateur se retrouve au classement ATP qui, ce lundi, a rendu son verdict pour l'année 2018. Bien que battu pour la deuxième fois en trois semaines en finale, après le Masters 1000 de Paris, Novak Djokovic [VIDEO] préserve sa place sur le trône et couronne ainsi une année 2018 magnifique pour lui. Le “Djoker” est de retour et on ne peut que s’en réjouir. Le nouveau roi du circuit devance Rafael Nadal et Roger Federer. Alexander Zverev, sacré à Londres, réintègre le Top 4, devant Juan Martin Del Potro et à seulement quelques points du Suisse. De quoi avoir de belles ambitions en 2019 pour Zverev, avec l’Open d’Australie en ligne de mire dès le 14 janvier.

Côté tricolore, déception pour la paire Mahut-Herbert qui s’est inclinée en finale du double messieurs de l'ATP Masters contre les Américains Mike Bryan et Jack Sock. Les Français avaient gagnés Roland-Garros ensemble cette année. On espère qu’ils se consoleront en remportant un dernier trophée ce week-end. La France affrontera la Croatie en finale de Coupe Davis sur la terre battue de Villeneuve D'ascq. [VIDEO]