Alors que les sympathisants de Benoit Hamon qualifient la manoeuvre de trahison, les soutiens d'#Emmanuel Macron ont accueilli le ralliement de #François de Rugy à bras ouverts. "Je m’engage dans cette élection présidentielle au côté d’Emmanuel Macron", a déclaré hier, au micro de France Infos, le président du Parti Ecologiste, petit mouvement créé par d'anciens membres de l'aile droite d'Europe Ecologie Les Verts, dont ils critiquent la ligne "gauchiste".

Pour s'en justifier, François de Rugy déclare qu'il préfère être cohérent dans ses idées, plutôt qu'obéissant. En effet, en prenant cette décision, il tourne le dos à sa promesse de soutenir Benoît Hamon, le vainqueur de la primaire de gauche, lors de laquelle l'écologiste avait obtenu 3,82% des voix.

Publicité
Publicité

Réactions au PS

Alors que Benoit Hamon montre du doigt le projet d'Emmanuel Macron en matière d'Ecologie - "Si François de Rugy le rallie, je pense que ce n’est pas en raison du projet écologique, mais en raison des choix économiques libéraux" -, le premier secrétaire du parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, y voit "une faute morale". Conséquence, François de Rugy aura très certainement un adversaire socialiste face à lui dans sa circonscription de Loire-Atlantique lors des législatives de Juin prochain. Enfin, Emmanuelle Cosse, ministre écologiste du Logement et membre du même parti que François de Rugy, a déclaré ne pas comprendre le choix de son camarade... #Benoît Hamon