La répartition géographique des scores de #Marine Le Pen et d'#Emmanuel Macron au second tour de l'élection #présidentielle est assez riche d'informations. Si la présidente du Front National l'emporte dans plusieurs zones démographiques, notamment rurales, Emmanuel Macron l'a largement devancée dans la majorité des grandes villes et des zones urbaines.

Ainsi, Emmanuel Macron a réalisé des scores staliniens à Paris (89,7%) et dans les trois départements de la petite couronne (92: 85,7%, 94: 80,3%, et 93: 78,8%). Le leader d'En Marche a aussi performé à Wallis et Futuna (79,1%) et dans l'Ille-et-Vilaine (77,7%). Il dépasse également la barre symbolique des 70% dans plusieurs autres départements, comme la Martinique, le Finistère et la Loire-Atlantique.

Publicité
Publicité

De son côté, Marine Le Pen ne dépasse les 50% que dans deux départements : l'Aisne (52,9%) et le Pas-de-Calais (52,1%). Néanmoins, elle frôle la victoire en Haute-Marne, en Corse, dans le Var, et même en Nouvelle-Calédonie.

Les cartes redistribuées pour les législatives ?

Maintenant, cap sur les législatives. Selon un sondage Kantar Sofres-OnePoint, les candidats investis par le mouvement d'Emmanuel Macron recueilleraient entre 24% et 26% des intentions de vote. Les Républicains arriveraient deuxième avec 22%, devant le Front National qui serait à 21%. Enfin, les candidats investis par la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon obtiendraient entre 13 et 15%, loin devant le parti Socialiste, définitivement mis sur la touche avec des scores entre 8 et 9%.