L'ouragan Leslie qui rôdait sur l'océan Atlantique depuis le 23 septembre, s'est abattu aux premières heures ce dimanche 14 octobre sur les côtes du Portugal. Cet ouragan qui s'est transformé en tempête post-tropicale, à soufflé des vents allant jusqu'à 176 km/h. De nombreux arbres ont été arrachés et 300 000 personnes se sont retrouvées sans électricité : il s'agit de la tempête la plus puissante à atteindre le pays depuis 1842.

Hier soir, le pays était en alerte rouge. Les autorités conseillaient aux habitants de s'éloigner des zones côtières et de ne pas quitter leurs domiciles, les mettant en garde contre les chutes d'arbres et les dégâts des réseaux d'énergie et de télécommunications. Les pêcheurs en mer devaient rejoindre le port le plus proche et de nombreux vols ont été annulés au départ et à l'arrivée de Lisbonne.

La plupart des évènements rapportés ont eu lieu dans les districts de Leira, Coimbra et Lisbonne.

Le pays plus perturbé que prévu

Les coupures d'électricité sont à l'heure actuelle le plus gros problème : l'ouragan a laissé environ 200 lignes hors tension. Ce sont encore 100 000 personnes sans électricité. À l'aube, Fernanda Bonifàcio, directrice de la communication d'EDP Distribution, communiquait que les dégâts étaient supérieurs à ceux prévus lors de la mise en alerte du pays.

L'entreprise continue de faire appel à des moyens plus importants pour réagir à l'ampleur des évènements, mais la tâche fastidieuse prendra probablement plusieurs jours.

À 8 h ce matin, le premier rapport de l'autorité nationale de la protection civile recensait 27 blessés mineurs et 61 personnes sans-abris. Depuis 15 h, nous savons désormais qu'il y a une victime mortelle à déplorer à Montemor-o-velho, district de Coimbra.

L'alerte jaune, elle, est maintenue jusqu'à minuit par la protection civile compte tenu du nettoyage qui va devoir être accompli et du risque toujours existant d'effondrement de structures.

L'ouragan poursuit son chemin

Après le Portugal, c'est l'Espagne qui se préparait à des pluies diluviennes ainsi que des rafales allant jusqu'à 100km/h dans l'ouest du pays. Mardi, de fortes précipitations à Majorque avaient déjà fait 12 morts.

L'ouragan, affaibli, n'a pourtant pas causé autant de dégâts que dans la péninsule ibérique. Il y a eu de nombreuses chutes de branches d'arbres et un incendie causé par un câble électrique, mais aucun blessé. La protection civile recommande tout de même à ses habitants de s'éloigner des arbres, des corniches et des bâtiments en construction.

Désormais c'est le Sud de la France qui se prépare à l'arrivée de Leslie.

Quatre départements sont placés en alerte orange : le Tarn, l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Les précipitations attendues pourraient perturber la circulation et les orages pourraient provoquer d'importants dégâts.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite