La fin de carrière est-elle proche pour Serena Williams ? Ce qui est certain, c'est que celle qui a dominé le tennis féminin [VIDEO] durant plus de 15 ans est désormais loin du niveau qui l'a amené vers les sommets. Pour seul fait d'armes cette saison, certes pas des moindres, une finale à Wimbledon au mois de juillet, perdue en deux sets (6-3, 6-3), face à l'Allemande Angelique Kerber.

Serena, désormais maman avant tout

Cette baisse de niveau de l'Américaine n'est évidemment pas le fruit du hasard. En avril 2017, l'ex-numéro 1 mondiale choisissait en effet de mettre sa carrière entre parenthèses afin de donner naissance à l'enfant qu'elle attend avec son fiancé, et désormais mari, Alexis Ohanian, fondateur du site Reddit.

Après une grossesse très compliquée, "Tout a mal tourné", expliquait-elle en janvier au magazine Vogue, la petite Alexis Olympia naît finalement le 1er septembre 2017. La cadette des sœurs Williams va alors s'occuper de sa fille plusieurs mois avant de reprendre la compétition lors du tournoi exhibition d'Abou Dabi fin décembre. Mais son niveau de jeu ne lui convient pas, par conséquent, elle décide de ne pas participer à l'Open d'Australie. C'est finalement à Indian Wells qu'elle effectuera son retour en simple, défaite au 3e tour par sa sœur Venus.

Depuis, Serena n'a joué que quatre tournois : Miami, où elle s'est inclinée d'entrée, Roland-Garros, qui l'a vu déclarer forfait en 1/8e de finale, Wimbledon, où elle est parvenue à atteindre la finale, et enfin ce tournoi de San José, où elle a concédé mardi la plus lourde défaite de sa carrière, balayée en deux sets (6-1, 6-0) et 53 minutes par la Britannique Johanna Konta.

A bientôt 37 ans, la joueuse aux 23 titres du Grand Chelem vit ainsi la saison la plus compliquée de sa carrière.

Peut-elle retrouver un jour son meilleur niveau ?

C'est la question que tout le monde se pose dans le monde du Tennis. Serena Williams retrouvera-t-elle un jour le niveau de jeu qui l'a amené à devenir l'une des meilleures joueuses de l'histoire du tennis ? Rien n'est moins sûr. En effet, si on connaît la force de caractère de l'Américaine, on sait aussi que Serena est désormais maman et qu'elle va sans doute faire passer son enfant en priorité. Qui plus est, l'ancienne numéro 1 mondiale fêtera le 26 septembre prochain ses 37 ans, un âge très avancé dans le monde du sport de haut-niveau.

Toutefois, l'espoir perdure pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la joueuse entraînée par Patrick Mouratoglou n'a jamais évoqué une possible fin de carrière dans les mois à venir. Ensuite, même si on le disait précédemment, Serena vit une saison compliquée, elle a tout de même atteint une finale de Grand Chelem, ce qui signifie que dans les grands rendez-vous, elle est encore capable d'élever son niveau de jeu.

Enfin, il manque deux titres du Grand Chelem à celle qu'on surnomme "The Queen" pour devenir la reine incontestée de l'histoire du tennis féminin. En effet, Serena possède à son compteur 23 titres du Grand Chelem, il en faudrait 24 pour égaler Margaret Court et donc un de plus pour passer devant. Nul doute que la joueuse de 36 ans pense à ce record et souhaiterait sans doute au moins revenir à égalité avec l'ancienne championne australienne.

A moins d'un forfait de dernière minute, Serena Williams devrait disputer sur ses terres du 27 août au 9 septembre l'US Open. Ce dernier Grand Chelem de l'année devrait nous permettre d'y voir plus clair sur l'avenir sportif de l'Américaine. Un titre dans son pays natal serait en effet sans doute une belle porte de sortie pour cette immense championne. Toutefois, Serena n'a pour l'instant donné aucun indice quant à une hypothétique fin de carrière. Affaire à suivre...