Les EAU crée une alliance de solution pacifique

Les Emirats Arabes Unis - c'est décidé, elle sera à la tête d'une alliance régionale pour une solution pacifique en #Syrie, qui maintient Bachar Al Assad au pouvoir.

Consensus pour une solution politique et pacifique en Syrie

Les rapports des médias ont révélé que les EAU s’active à former une alliance régionale qui doit comprendre à part les Emirats, la Jordanie et l’Egypte, et ce, dans le but d’instaurer une solution pacifique qui confirme le régime d’Al Assad au pouvoir. Aussi, les rapports médiatiques ont démontré que le prince héritier Cheikh Mohamed Ben Zayed, le roi jordanien Abdallah II, et le président égyptien Abdelfattah Al Sissi ont, à leur rencontre du président russe Vladimir Poutine à Moscou, approuvé ce plan.

Notons que la participation de l’Arabie Saoudite n’a pas été évoquée. 

D’après un expert dans les affaires du Golfe, les Emirats arabes unis, s’active à instaurer une alliance tripartite « Emirates, Egypte, Jordanie » qui va procéder à recueillir un consensus qui approuvera une solution politique en Syrie, cette solution doit impérativement appuyer et maintenir le régime d’Al Assad. 

La crise au #Yémen et le rôle de l'alliance pour la résoudre

Mais le rôle de cette alliance ne s’arrêtera pas là, il sera aussi apte à réexaminer les dossiers de la région de nouveau, entre autres le problème du Yémen. Le Yémen, devenu désormais et vu les nouvelles circonstances, un acteur important dans la région. La contribution de l’Iran et de la Russie est confirmée. 

L'avis des observateurs

Quant aux observateurs, ils pensent que les discussions qui ont eu lieu sans l’Arabie saoudite et d’autres pays du golfe, visent à établir des agendas politiques dans la région et à les imposer à l’acteur majeur (Arabie saoudite) et ses alliés et, permettre ainsi à l’Iran de gagner du terrain dans la région avec l’approbation de la Russie.

L'Arabie saoudite fait objection

Seulement, le ministre saoudien des affaires étrangères a son mot à dire, et il a répliqué que la solution à la crise au Yémen doit passer par l’application de la résolution 2216 de l’ONU, coupant court à toute solution politique pouvant émaner de cette alliance que ce soit au Yémen ou en Syrie.

http://fr.blastingnews.com/sport/2015/08/ligue-des-champions-man-u-veut-finir-le-job-contre-bruges-00531025.html

http://fr.blastingnews.com/sport/2015/07/as-monaco-de-l-achat-de-stars-a-la-culture-

http://fr.blastingnews.com/news/tag/tour-de-suisse/

source : http://alchourouk.com #Bachar Al-Assad